Pinot Noir "EVIDENCE" 2016

Pinot Noir "EVIDENCE" 2016

VIN BIOLOGIQUE - Sec, racé au boisé raffiné...
  • ico-facebook
  • ico-twitter
  • ico-google

Disponibilité : En stock

14,15 €
6 bouteilles ( 84.90 € )
OU

  • Cépage : Pinot Noir
  • Millésime : 2016
  • Contenance : 75 cl
  • Déconseillé aux femmes enceintes
  • Contient des sulfites
sucrosité résiduelle très sec sec demi-sec doux moelleux liquoreux

Notes de dégustation

Son nez est magnifique, harmonieux et équilibré sur des notes de cerises, griottes et de champignons des bois. Sa bouche est dense, vineuse et d’une profondeur exceptionnelle, rehaussée par des tanins amples et généreux. Son boisé est fin, racé et raffiné sans excès.

Ce Pinot noir vous impressionnera sur une poitrine de Pigeon rôtie accompagné de son chou farci aux champignons et châtaignes mais pourra également être servi sur des plats de gibier (chevreuil, sanglier, cerf, daim).
Cette cuvée « Evidence » est issu de nos plus belles parcelles de Pinots Noirs et situé non loin du Terroir prestigieux de l’Altenberg de Bergheim classé Grand Cru. Il bénéfice d’une exposition remarquable, d’un sol calcaire et de faibles rendements propi
Après un été et un automne 2015 très secs, le premier trimestre de l’année 2016 fut marqué par des précipitations importantes. Ces précipitations, liées aux basses températures du début du printemps, ont fortement retardé le cycle végétatif. Heureusement les températures sont reparties à la hausse vers le début du mois de mai, ce qui a permis la reprise timide du cycle végétatif. Compte-tenu de cette humidité ambiante, la pression du mildiou s’est fait sentir un peu partout dans le vignoble. La floraison a débuté vers la mi-juin et s’est étalée sur une quinzaine de jours dans des conditions assez difficiles du fait des pluies persistantes et des températures en deçà des normales de saison. Si le mois de juillet fut encore placé sous le signe de l’eau, un temps chaud et sec s’est installé durablement dès le début du mois d’août. Le vignoble a même enregistré une canicule durant la deuxième quinzaine du mois d’août. Ces fortes chaleurs ont permis de maintenir un état sanitaire très satisfaisant. Les producteurs ont pu constater que les maturités continuaient à évoluer dans le bon sens avec des niveaux d’acidité intéressants et surtout un état sanitaire parfait.


 -   +